Highline Galleria

highline galleria

highline galleriaHighline Galleria, le chemin sur le toit de la Galleria Vittorio Emanuele II, offre une nouvelle vue sur les monuments et la ville de Milan.
L’Histoire
La galerie, dédiée à Vittorio Emanuele, le premier roi d’Italie était le projet de l’architecte Giuseppe Mengoni. Le but de la construction était de couvrir la zone entre Piazza Duomo et Piazza della Scala. A la cérémonie d’inauguration le 7 mars 1865, le roi Vittorio Emanuele II était également présent.
Les travaux de construction furent achevés en 1878, et son architecte Mengoni n’a malheureusement jamais vu son monument terminé. Il est mort avant la fin de la construction en tombant d’un échafaudage. Son décès était suspect car Mengoni insistait pour avoir des échafaudages sécurisés pour éviter les accidents. Durant les travaux, la Galleria a été critiquée car trop différente des bâtiments environnants.
L’architecte est mort sur la mosaïque du taureau, et c’est pour cette raison qu’encore aujourd’hui, les touristes tournent habituellement trois fois sur eux-mêmes sur le talon, sur les testicules du taureau, cela porterait chance !
Il Salotto di Milano
La Galleria est généralement appelée « Salotto di Milano » qui signifie littéralement le salon de Milan car il était le centre de la ville. La Galleria était le centre de la politique, de la mode et de la vie nocturne. Dans la Galleria, il y avait et il y a toujours des cafés et restaurants comme les célèbres Caffè Savini et Caffè Biffi. C’était également le centre des nouvelles technologies : en 1867, l’éclairage à l’aide de lampes à gaz est apparu dans la Galleria. Elles fonctionnaient grâce à une machinerie inventée par Battisti Morandi, un ouvrier des ateliers à gaz. Il s’agissait d’un bus d’eau avec quatre roues qui mesurait “mezz meter de longhezza, 15 ghei de altezza e 10 de larghezza” (longueur 50 cm – hauteur 15 cm – largeur 10 cm).
Avec l’arrivée de l’électricité et à l’occasion de l’Exposition Internationale, en 1881 la Galleria Vittorio Emanuele fut éclairée par 25 lampes.
Au début du 20ième siècle, le Salotto di Milano était aussi le centre de la vie artistique et musicale de Milan. La Galleria a souvent rassemblé Tommaso Marinetti et ses disciples, où ils ont créé un nouveau mouvement artistique italien : le Futurisme.
highline galleriaAvec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, la galerie était le centre de la politique avec l’affrontement entre les interventionnistes et les pacifistes.
Durant la Seconde Guerre mondiale, la galerie a été victime de bombardements alliés et entre le 15 et le 16 aout, les bombes ont détruit toute la couverture de la coupole de verre, une partie du toit métallique et une partie de la décoration. La restauration a débuté après 1948 car il y eut de nombreux débats sur le style que la Galleria devait avoir. Il y a eu de nombreuses propositions pour les travaux de restauration, tout le monde voulait changer les matériaux et la structure d’origine. Le projet final approuvé par Soprintendenza était le plus fidèle à la structure d’origine de la Galleria Vittorio Emanuele II. Les travaux de restauration ont été terminés en 1955. Après les travaux, il y a eu une seconde inauguration le 7 décembre, le jour de Sant’Ambrogio, le patron de la ville.

Le toit aujourd’hui
Après de nombreuses années, il est aujourd’hui possible de se promener sur les toits de ce monument qui a écrit l’histoire de la ville.
Highline Galleria est un chemin sur le toit d’environ 250 mètres, entre Piazza Duomo et Piazza Scala. Cette promenade a été construite sur les anciennes passerelles d’entretien de la galerie et est ouverte au public depuis mai 2015.
Depuis le toit, vous pouvez admirer la Galleria d’une nouvelle perspective et les principaux bâtiments importants de la ville : Duomo, Torre Velasca, Castello Sforzesco, Unicredit Tower etc.
A la fin de la promenade, il est possible de diner dans le restaurant I 12 Gatti (les 12 chats). Il y a une histoire au sujet d’une vieille dame qui vivait dans le grenier de la Galleria avec de nombreux chats noirs. Un jour, la dame a décidé de quitter le grenier, étant trop âgée pour y vivre. Mais les chats étant trop sauvages, elle a décidé de les laisser sur le toit. Les chats de la dame sont maintenant 12, ils vivent sur le toit et différentes associations s’en occupent.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry